Le recrutement sans CV

Le recrutement sans CV s’inscrit pleinement dans la volonté ambiante de changer le système de recrutement. D’aucuns changent la façon …

Le recrutement sans CV s’inscrit pleinement dans la volonté ambiante de changer le système de recrutement. D’aucuns changent la façon de postuler, d’autres changent la façon de présenter un candidat. Dans cette optique de transformation, qu’est ce que peut apporter le recrutement sans CV?

Qu’est-ce que le recrutement sans CV ?

Le recrutement sans CV est de toute évidence, un recrutement sans fournir le traditionnel CV papier, (voir également l’article sur la fin du CV papier) Cette pratique s’inscrit particulièrement dans la lignée du CV anonyme, mais va encore plus loin. Recruter sans CV, c’est mettre en retrait le profil théorique du candidat pour favoriser ses compétences, son savoir faire mais surtout son savoir être qui pourrait convaincre le recruteur.

Cela permet de ne pas recevoir des CV identiques, longs à analyser, souvent truffés de mensonges et d’artifices finement élaborés. C’est également l’occasion de ne pas passer à côté de la perle rare pour la simple et bonne raison que nous avons analysé trop brièvement son CV.

Les compétences pratiques plus que l’apprentissage ?

Dans notre société où les études dans les grandes écoles sont portées à la plus haute estime, comment un tel procédé peut espérer percer ? Pour la simple et bonne raison que ce n’est pas tant les  connaissances que les recruteurs recherchent mais des compétences véritables et transférables.


On pourrait donc se dire que cela rend impossible l’embauche des jeunes. Au contraire, cela permet de mettre en évidence leurs compétences clés et leurs appétences. Paradoxalement, la plupart des connaissances vues pendant leurs études ne leur semblent pas intéressantes. Pourtant elles sont toujours citées dans les CV.

Jeune femme sur son ordinateur portable remplit son questionnaire pour un recrutement sans cv

Est-ce que cela change le profil des candidats ?

Cela apporte une nouvelle vision, un nouvel horizon au recrutement. Car ce n’est plus un CV que l’on juge, mais des caractéristiques réelles, en plus d’un profil psychologique. Ce n’est plus une école, ou un parcours universitaire que l’on juge, mais des capacités qui s’accorderont parfaitement avec la vision de l’entreprise. Chaque candidat a des entreprises qui lui correspondent, et chaque entreprise tend à trouver les candidats qui lui correspondent.

Aussi, le profil des candidats pris en entretien, en réponse à l’étape du recrutement sans CV, sera beaucoup plus en adéquation avec l’attente du recruteur. Et cela débouchera sur des entretiens plus poussés, plus instructifs, plus intéressants pour les deux parties.

Comment mettre en place le recrutement sans cv ?

Côté candidat

Le recrutement sans CV peut prendre différentes formes. Mais le fond sera toujours le même. Les candidats remplissent directement sur internet un questionnaire. Ce questionnaire contient différentes questions sur différents sujets. Cela peut aller de la vision du travail, à des questions de psychologies, ou des questions plus terre à terre.

Les questionnaires durent très souvent plus d’une demi-heure. Il oscille régulièrement en trois quarts d’heure et une heure. Au-delà des valeurs et des motivations, c’est aussi l’expertise et les compétences transverses qui sont recherchées. Puisqu’il n’y a plus de CV pour différencier, c’est par ces réponses que le candidat se démarquera des autres candidats.

Après le test, qui réalise déjà un gros tri, les candidats passent des entretiens. Ils peuvent passer d’autres tests directement en entreprise. Un test écrit, une étude de cas, des mises en situation pour voir la réaction et l’organisation du candidat. Après tous ces filtres, le candidat pourra avoir accès aux entretiens.

Un entretien avec le RH, mais peut-être aussi avec le PDG ou le directeur du service où il postule sera mis en place. Avec toutes ces étapes, le candidat est forcément motivé. C’est donc très intéressant pour la partie recrutement. Mais aussi un gain de temps et d’argent.

Côté recruteur

Le recrutement sans CV demande une grande préparation en amont. Ces questionnaires sont réalisés sur des plateformes spécifiques. Des plateformes comme « MonkeyTie » ou « Talentoday » sont spécialisées dans le recrutement sans CV. Elles vous aident à diriger vos questionnaires vers un aspect plus psychologique ou l’inverse. Le recruteur devra réaliser un questionnaire assez précis pour lui permettre de gagner du temps.
En le réalisant judicieusement il pourra en apprendre beaucoup sur le candidat. Mais aussi sur la vision qu’ont les candidats de son entreprise. Le fait que les candidats aient tous les mêmes chances permet de trouver les « candidats invisibles ». Ces candidats qu’on aurait d’ordinaire mis directement de côté, faute d’expériences sur le papier.

Deux employés discutent lors d'une réunion

On peut également noter le projet d’Accenture. De plus en plus tourné vers le recrutement High-Tech. L’entreprise utilise lors de son recrutement le « serious game ». Loin de l’amusement, ils permettent d’étudier les choix faits par le candidat. Un test de mise en situation beaucoup plus poussé qu’un questionnaire.

L’avis de Talent View :

  • Comme nous avons pu le voir, c’est un gain de temps considérable pour votre entreprise lors des recrutements. Mais cela apporte également une sécurité sur la qualité des profils qui passent la première étape de préselection.
  • Cela offre une nouvelle façon de se débarrasser de l’ancienne version du CV. Il est désuet, et peu représentatif du candidat.
  • Ce recrutement vous permet de réaliser un pré recrutement personnalisé, à l’image de votre entreprise. Il favorise le recrutement de nouveaux collaborateurs ayant la même vision, culture que votre structure.
  • Cependant, il faut avoir la méthode et les outils adaptés pour pouvoir le mettre en pratique. Ce n’est pas accessible à tous les recruteurs et pour tout type d’emplois.

 

Keep reading

More >